Balade authentique en Ardèche

Balade authentique en Ardèche

A découvrir

  • Le Lamastre Express
  • Pique-nique au plan d’eau du Retourtour
  • Le village de caractère de Désaignes
  • Chasse aux Gromolls dans le château de Désaignes

Mes coups de

 

  • Une ardèche authentique, un village de caractère où il fait bon vivre et un joli voyage dans le temps grâce au train à vapeur.

Distance de Montélimar

1h30

Distance de Valence

1h

Durée du séjour

la journée

Train à vapeur et village de caractère

Ah l’Ardèche, je la découvre un peu plus chaque jour et il va me falloir certainement plus d’une vie pour la découvrir intégralement. L’Ardèche est vraiment très différente du nord au sud, chacune affirmant son propre caractère. Cette fois, nous partons du côté de Lamastre, au cœur de l’Ardèche à une quarantaine de kilomètres de Valence (mais ne vous fiez pas aux kilomètres 😉). Moins touristique que l’Ardèche méridionale, l’Ardèche du nord réserve de belles surprises : authenticité et quiétude résument bien ce coin du département.

Envie de faire un bond dans le temps ? J’ai ce qu’il vous faut ! Direction Lamastre, pour voyager à bord du seul train ardéchois encore en circulation, le train de l’Ardèche. Après une pause pique-nique au bord de l’eau, direction le joli village de caractère de Désaignes.

Bienvenue sur un territoire authentique et attachant !

Le Lamastre Express

Gare de Lamastre

Autorail et train à vapeur

Découvrir l’Ardèche autrement. Voilà un moyen de transport insolite pour visiter l’Ardèche et admirer les paysages de la vallée du Doux, des portes du parc naturel régional des Monts d’Ardèche à Boucieu-le-Roi.

Un peu d’histoire

La construction de la ligne Tournon-sur-Rhône – Lamastre débute en 1886 et devient le premier réseau ferré du Vivarais. La ligne, qui remonte la vallée du Doux, est inaugurée en 1891. Le réseau ferme en 1968 mais la ligne Tournon – Lamastre est remise en service l’année suivante par la société des chemins de fer touristiques et de montagne (CFTM) issue d’un groupe Lyonnais de passionnés du rail. En 2004, le département de l’Ardèche devient l’actionnaire majoritaire. Mais le réseau ferme en avril 2008 par suite d’un déficit d’exploitation. Grâce aux subventions et participations des communautés de communes de Lamastre et Tournon et des sociétés « Courriers Rhôdaniens » et « Kléber Rossilon », l’activité ferroviaire reprend en 2013.

Le départ en gare de Lamastre est prévu à 10h20, mais il est conseillé d’y être 20 minutes avant. Pour ce trajet en aller/ retour, embarquement à bord d’un autorail (les ancêtres de nos TER) à l’aller et retour en train à vapeur, le Mastrou, pour revenir à notre point de départ.

Un trajet, le long du Doux, au son du train et des coups de klaxon. On se laisse bercer par le doux rythme du train (pas plus d’une trentaine de kilomètres par heure) et la contemplation est reine. Après 45 minutes de train, débarquement à Boucieu-le-Roi pour changer de moyen de locomotion. La voilà, imposante et magistrale au milieu d’un nuage de fumée, la locomotive à vapeur. Les locomotives Mallet ont été construites entre 1903 et 1932, spécialement pour la ligne Tournon – Lamastre.

On embarque dans une voiture avec banquettes en bois. Et c’est parti pour le trajet en sens inverse, agrémenté, cette fois, par quelques commentaires sur l’histoire de la ligne et du train. Un moyen insolite de découvrir la vallée du Doux. 

Emprunter le Lamastre Express

  • Accès : Gare de Lamastre, 22 avenue Boissy d’Anglas, 07270 Lamastre
  • Horaires : départ tous les jours en juillet – août (sauf mardi et samedi) à 10h20. Circulation uniquement le dimanche en mai, juin et septembre.
  • Tarifs : adultes : 17€ / jeunes (10 à 13 ans) : 9€ / enfants (0 à 9 ans) : gratuit
  • Site web : https://www.trainardeche.fr/
Autorail Lamastre
Train à vapeur Ardèche
Train Lamastre Express
Train à vapeur Ardèche
Mastrou, train à vapeur Ardèche
Wagon train de l'ardèche

Plan d’eau du Retourtour

Plan d'eau du Retourtour à Lamastre

Baignade dans le Doux

Après notre excursion en train, rien de tel que d’aller se rafraichir au bord de l’eau. Nous sommes début juillet, et les températures atteignent déjà les 30 degrés.

Le plan d’eau du Retourtour se trouve à environ 2 kilomètres du centre de Lamastre, soit 30 minutes à pied ou 5 minutes en voiture. Le plan d’eau est très bien aménagé avec la baignade surveillée tous les après-midis de juillet et août, une aire de jeux, des toilettes et des cabines pour se changer. Pour le pique-nique, vous aurez le choix entre sable ou herbe à l’ombre des arbres. Quelques tables de pique-nique sont également disponibles.

Un super coin de baignade dans le Doux, avec de l’eau fraiche, de l’ombre et des aménagements pratiques. Succès garanti auprès des enfants grâce au plongeoir !

Baignade au Plan d’eau du Retourtour à Lamastre

  • Accès : Les Rochens, 07 270 Lamastre
  • Horaires : Baignade surveillée en juillet-août de 12h30 à 18h (sauf le lundi)
  • Tarifs : accès libre
  • Site web : https://www.pays-lamastre-tourisme.com/fr/catalogue/activite/plan-deau-de-retourtour-134457/

Pique-nique local

Qui dit Ardèche, dit Caillette, Picodon ou bien encore châtaigne. Ces bons produits locaux étaient au menu de notre pique-nique. 

Rendez-vous à la boulangerie Schuler dans le centre de Lamastre et repartez avec des sandwichs caillette-picodon et un moelleux à la châtaigne. Le tout accompagné d’un jus de fruit local, en provenance de la commune voisine. Et ne manquez pas de découvrir leur baguette ardéchoise labellisée « goûter l’Ardèche », faite à partir de farine de blé, de seigle et châtaigne.

Pique-nique local de la boulangerie Schuler

  • Accès : Le Pain d’Antan, 18 place des frères Montgolfier, 07 270 Lamastre
  • Horaires : tous les jours de 6h à 19h30 (15h le dimanche). Fermé le mercredi
  • Site web : https://www.pays-lamastre-tourisme.com/fr/catalogue/activite/le-pain-dantan-boulangerie-schuler-769650/
Plan d'eau du Retourtour Lamastre
Plongeoire Plan d'eau de Retourtour
Plan d'eau du Retourtour Lamastre
rivière le Doux en Ardèche
Baignade au plan d'eau de Retourtour à Lamastre
Pique-nique local boulangerie Schuler à Lamastre

Désaignes, village de caractère et château

Château de Désaignes

Village de caractère

L’Ardèche regorge de petits villages plus mignons les uns que les autres. Le label « Villages de caractères » regroupe 21 villages ardéchois et Désaignes en fait partie. Ce label est délivré par le comité départemental du tourisme et récompense les villages qui mettent en valeur leur patrimoine et l’accueil des touristes.

Situé à quelques kilomètres de Lamastre, le village médiéval de Désaignes, prononcé « Dézagnes », vous charmera par ses vieilles pierres, ses places ombragées, ses hortensias et son château du XIVe siècle. Caché derrière les remparts, le vieux village se découvre à pied. En famille, partez à l’exploration du village grâce à une chasse aux trésors, un super moyen de rendre la visite ludique pour les enfants. Ça fonctionne très bien chez nous ! Le carton de jeu est à récupérer à l’office de tourisme.

Lors de notre venue, nous avons eu la chance de pouvoir profiter de spectacles vivants dans les rues du village. Le collectif tout terrain organisait sa 2e journée spectaculaire. La prochaine date est le 14 août 2022, de 15h à 21h. C’est aussi ce collectif qui vous emmène pour une visite nocturne théâtralisée du village tous les mardis et jeudis soir à 21h du 19 juillet au 23 août 2022.

Le village s’anime également chaque année lors des fêtes médiévales le premier week-end d’août. Retour à l’époque médiévale le temps d’un week-end avec de nombreuses animations familiales.

Désaignes, entrée du vieux village
village de caractère de Désaignes
Eglise de Désaignes
Eglise de Désaignes
Désaignes, village de caractère
Désaignes, village de caractère
Désaignes, village de caractère

Le château de Désaignes

Un des monuments emblématiques du village, le château médiéval du XIVe siècle. Cour d’honneur, basse-cour, cheminées monumentales, chapelle, escalier à vis, fenêtres à meneaux, un riche patrimoine, particulièrement bien conservé, que vous pourrez admirer tous les jours en juillet et août.

Un peu d’histoire

Les seigneurs de Retourtour bâtirent une première forteresse au XIIe siècle. Ce second château fut construit au XIVe siècle par Odon de Retourtour. Le château devient, par la suite, propriété des seigneurs de Tournon, puis en 1423, d’un noble de Désaignes, Pons de Meyres. Cette famille possèdera le château jusqu’en 1644. Enfin, il sera cédé à la commune de Désaignes après la Révolution française.

Comme pour la visite du village, le château se dévoile en famille de manière divertissante grâce à une chasse aux Gromolls. Ces petites créatures se cachent dans le château et n’attendent que vous pour être dénichés. Elles sont très bien cachées, il faudra bien ouvrir l’œil pour trouver le code qui mène au trésor. Nous avons dû nous y prendre à plusieurs fois pour toutes les trouver.

Le château abrite également le musée de la vie rurale et accueille des expositions permanentes sur l’histoire de Désaignes, de ses habitants et de son patrimoine.

Visiter le château de Désaignes

  • Accès : rue du château, 07570 Désaignes
  • Horaires : tous les jours en juillet et août der 15h à 19h (fermé le mardi) et le week-end de mi-avril à novembre de 14h à 18h.
  • Tarifs : Adultes : 4,5€ / Etudiants : 2,5€ / Collégiens : 1,5€ / Gratuit pour les moins de 12 ans
  • Site web : https://chateaudesaignes.org/
Château de Désaignes
Château de Désaignes
Château de Désaignes
Château de Désaignes
Château de Désaignes
Escalier à vis du château de Désaignes

Fin de cette belle journée en Ardèche. La région Auvergne-Rhône-Alpes et tout particulièrement la Drôme et l’Ardèche regorge de pépites. La France est belle, notre région est magnifique et notre territoire fantastique. Partez à l’aventure, amusez-vous et profitez !

A bientôt pour de nouvelles découvertes en Drôme, Ardèche et un peu plus loin !

Informations pratiques :  

  • Train de l’Ardèche : https://www.trainardeche.fr/
  • Château de Désaignes : https://chateaudesaignes.org/

Pour explorer davantage le territoire Pays de Lamastre, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme du Pays de Lamastre

 

Escapade en Ardèche, à la conquête des massifs de Crussol et Soyons

Escapade en Ardèche, à la conquête des massifs de Crussol et Soyons

A découvrir

  • Le château de Crussol
  • Les panoramas sur la vallée du Rhône
  • Le site archéologique de Soyons : grotte de Néron, Trou du Renard et le musée archéologique
  • La tour penchée de Soyons
  • Séance photos en famille au cœur du massif de Crussol

Mes coups de

 

  • Le château de Crussol est un énorme coup de  cœur. Si vous aimez les vieilles pierres et les panoramas à couper le souffle, vous êtes au bon endroit !

Distance de Montélimar

50min

Distance de Valence

15min

Durée du séjour

la journée

Non loin de chez nous, à moins d’une heure de Montélimar, je vous emmène prendre un peu de hauteur pour admirer les panoramas sur la vallée du Rhône depuis les massifs de Crussol et Soyons. Et découvrir un patrimoine naturel et historique sublime. Au programme, château, grottes, panoramas et randonnées (et quelques dégustations de vins pour les plus grands 😉). Notre région regorge de pépites, chaque territoire possède ses petits ou grands trésors. Sur la journée, le week-end ou même la semaine, c’est toujours un plaisir pour nous, de partir à la découverte de notre belle région Auvergne Rhône Alpes.

Des espaces naturels protégés

Les massifs de Crussol et Soyons font partie du réseau européen Natura 2000 et sont classés Espaces Naturels Sensibles du département de l’Ardèche pour leurs richesses naturelles. Les massifs de Crussol et Soyons regorgent d’une multitude d’orchidées (plus de 40 espèces répertoriées) dont certaines protégées. Pour protéger ce patrimoine naturel exceptionnel, il est important de ne pas cueillir les plantes et de rester sur les chemins balisés. Je compte sur vous pour respecter la nature afin que nous puissions encore en profiter longtemps !

Le massif et le château de Crussol

Château de Crussol en Ardèche

A l’assaut du château

S’il y a bien un lieu à ne pas manquer sur le territoire Rhône Crussol, c’est son château. Perché sur un éperon rocheux, les ruines du château de Crussol dominent la vallée du Rhône. Le site est sublime et vous ne pourrez être qu’émerveillés devant ce patrimoine. Et ce fut notre cas. Je suis un public facile à convaincre, j’adore les vieilles pierres mais on ne peut vraiment pas rester indifférent devant ces gigantesques ruines.

Un peu d’histoire

La forteresse médiévale du XIIe siècle fut construite à un emplacement stratégique, point d’observation sur la vallée du Rhône et point de passage du chemin de Compostelle. Le château prospéra jusqu’aux guerres de religion. A son apogée, le château compte jusqu’à 600 habitants. La famille de Crussol abandonne peu à peu le château pour celui d’Uzès et décide finalement de son démantèlement. La foudre, en 1952, et des éboulements détruiront également une partie du château.

L’accès aux ruines du château est libre, les panoramas depuis le théâtre de verdure ou au sommet du château sont sublimes, le site est très accessible avec un parking à proximité, bref aucune excuse pour ne pas le découvrir !

Le château propose également, d’avril à octobre, des visites guidées, des balades découvertes et des ateliers pour les enfants. Partez en famille, à la découverte du site, sur les épaules du Géant de Crussol. Un sentier d’interprétation pour découvrir la géologie, la faune et la flore, ainsi que l’histoire de Crussol. Pensez à récupérer le plan à l’accueil du site et collectez des indices tout au long de votre balade afin d’accéder au coffre à la fin de votre balade.

Plusieurs fois par semaine en fin d’après-midi, les enfants pourront participer à des ateliers ludiques : initiation à la poterie, observation des insectes et des oiseaux de Crussol, création d’une bourse ou d’un bracelet en cuir ou apprentissage du tir à l’arbalète pour défendre le château. Des ateliers, au cours desquels, les enfants découvrent également l’histoire du château. Un format court (45min), instructif et ludique, à ne pas manquer lors de votre venue. Mes filles ont adoré s’essayer au tir à l’arbalète même si elles manquaient un peu d’adresse 😉.

Visiter le château de Crussol

  • Accès : chemin de Beauregard, 07130 Saint-Peray
  • Horaires : site accessible gratuitement toute l’année. Visite et ateliers d’avril à octobre
  • Tarifs : accès gratuit aux ruines. Visites guidées : 6€ / Ateliers enfants : 5€
  • Site web : https://www.chateaudecrussol.com/
Château de Crussol en Ardèche
Château de Crussol en Ardèche
Château de Crussol en Ardèche
Vue sur Saint Peray depuis le château de Crussol en Ardèche
Château de Crussol en Ardèche. Panorama sur la vallée du Rhône
Château de Crussol en Ardèche
Château de Crussol en Ardèche
chateau de Crussol en Ardèche
Atelier pour les enfants au chateau de Crussol en Ardèche

Randonner sur le massif de Crussol

De magnifiques panoramas sur la vallée du Rhône, le synclinal perché de Saoû et les contreforts du Vercors, voilà ce qui vous attend lors de cette courte randonnée, tout à fait accessible aux familles. Avec la pause pique-nique au milieu, les enfants n’ont même pas eu le temps de voir défiler les kilomètres.

Comptez environ 2h de balade pour 4km au départ du château de Crussol. La randonnée commence dans la forêt et se termine sur les crêtes du massif de Crussol (à éviter en été aux heures les plus chaudes). Et le dénivelé reste plutôt faible. Topographie complète de la randonnée à retrouver ici. 

Massif de Crussol en Ardèche
Massif de Crussol en Ardèche
Massif de Crussol en Ardèche
Massif de Crussol en Ardèche

Séance photos en famille

J’ai plus pour habitude de prendre des photos que de me faire prendre en photos et n’ai donc pas beaucoup de clichés de famille. Et pourtant, je trouve très important d’avoir de belles images de nous quatre, pour immortaliser notre famille et transmettre ces souvenirs à mes enfants.

La photographe, Julie Narbonne, nous a proposé de partir en balade / photos. Un concept original, qui nous a permis de découvrir pour la première fois le massif de Crussol. Elle ne se limite, évidemment, pas au massif de Crussol, elle vous proposera différents lieux autour de Valence, plutôt au vert, Julie étant une grande amoureuse de la nature et une randonneuse invétérée. Elle tient d’ailleurs un blog avec de belles idées de randonnées dans la région.

On discute, on fait de petites pauses, on oublie presque la présence de la photographe. Julie s’adapte à tous vos besoins et envies. La séance dure entre 30 minutes et 1 heure et les tarifs sont tout doux. Une expérience que nous retenterons volontiers dans quelques temps !

Séance photos avec la photographe Julie Narbonne

Julie Narbonne, photographe Valence
Julie Narbonne, photographe Valence
Julie Narbonne, photographe Valence
Julie Narbonne, photographe Valence

Les trésors du massif de Soyons

massif de Soyons en Ardèche

Terre de Préhistoire et d’histoire

Le massif de Soyons a vu passé un grand nombre d’habitants. En effet, il y a 100 000 ans avant notre ère, vivait ici l’homme de Néandertal. Puis le peuple gaulois Segovellaune installe son oppidum sur le plateau du Malpas. Enfin les populations réinvestissent le plateau au Moyen-Age avant que le village ne soit détruit lors des guerres de Religion.

Un territoire fascinant qui regorge d’un passé extraordinaire. Imaginer des mammouths et des hommes de Neandertal vivre ici est quelque chose d’assez incroyable.

Grottes et musée

Le massif de Soyons compte plusieurs grottes et deux sont visitables : la grotte de Néron, habitat préhistorique et le Trou du Renard, grotte à concrétions. Pour atteindre les grottes, il va falloir grimper. Heureusement, la montée est jalonnée de bornes explicatives sur la faune et la flore environnante et de bancs, ce qui permet de faire des pauses régulières. Je peux vous assurer que les bancs sont les bienvenus. Nous n’avons pas compté les marches mais il y en a quelques-unes !

La grotte de Néron fut l’habitat de l’homme de Néandertal et des grands prédateurs de la préhistoire : ours, lions et hyènes des cavernes, on y retrouve d’ailleurs une reconstitution. La visite guidée permet, entre autres, d’en savoir plus sur le mode de vie des Néandertal, d’apprendre à allumer un feu et de faire la différence entre un carnivore et un herbivore grâce à la dentition.

La grotte du trou du Renard est très différente. On découvre ici stalactites, stalagmites, draperies, colonnes, un vrai décor féérique à quelques mètres de l’entrée. Et bonus pour les enfants, qui ont eu droit à une mini initiation à la spéléologie.

La visite guidée des deux grottes dure une heure. Les explications sont très complètes. La guide nous emmène dans son univers. Une très belle découverte !

La visite se termine par le musée archéologique dans lequel on découvre tous les trésors, des populations passées, découverts à Soyons et dans les environs. On découvre, notamment, le squelette partiel d’un mammouth (le reste est toujours enterré dans un jardin privé à Soyons, plutôt incroyable !) ou bien encore une mosaïque gallo-romaine. La visite suit l’évolution de l’homme au fil du temps. Les enfants se sont émerveillés devant la taille d’une dent de mammouth, la finesse des bijoux et des pièces de monnaie, pas suffisamment rondes à leur goût.

Visiter le site archéologique de Soyons

  • Accès : Grottes : chemin M. Astier / Musée : 28 rue de l’église, 07 130 Soyons
  • Horaires : 1er avril au 31 octobre : ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Ouverture tous les jours en juillet – août de 10h30 à 18h30. Départ des visites des grottes toutes les 30 minutes.
  • Tarifs : Musée + Grottes : 8€ adulte / 6€ enfants (5 à 18 ans). Musée : 4€ adulte / 3€ enfants.
  • Site web : https://www.grottes-musee-soyons.fr/
Soyons en Ardèche
massif de Soyons en Ardèche
massif de Soyons en Ardèche
massif de Soyons en Ardèche
musée de Soyons, os de mammouth

La tour penchée de Soyons

Plutôt que de redescendre par où nous sommes venues pour visiter les grottes, nous continuons sur le massif, en direction de la Tour penchée. Il ne reste plus que quelques mètres à parcourir pour atteindre la tour, seul vestige de l’époque médiéval.

Après une courte et raide montée dans les cailloux, la récompense nous attend, avec un sublime panorama sur la forêt de Saoû, les 3 Becs et le Rhône en contrebas. Un peu plus loin, se dévoile la tour penchée, qui porte bien son nom. On se demande d’ailleurs comment elle tient encore debout.

Un peu d’histoire

La tour fut construite de la fin du XIIe siècle par l’évêque de Valence pour protéger l’abbaye de Soyons. Durant les guerres de Religion, les fortifications du village et du Malpas sont détruites, à l’exception de cette tour. L’inclinaison de la tour est due aux démolitions qui ont affaiblies la base de la tour. Pas d’inquiétude, des travaux récents de consolidation ont eu lieu pour atténuer l’effet d’inclinaison.

Randonnée sur le massif de Soyons

Pour ceux qui auraient envie de partir en randonnée sur le massif de Soyons, il existe une randonnée de 3,2km, un peu plus longue que la boucle que nous avons effectuée. Topographie complète à retrouver ici

Tour penchée de Soyons
Tour penchée de Soyons
Tour penchée de Soyons
Panorama sur la vallée du Rhône depuis le massif de Soyons
Panorama depuis la tour penchée de Soyons
Plateau du malpas dominant le village de Soyons en Ardèche

Les vins Rhône Crussol

Vins Rhône Crussol

Destination Vignobles

Le territoire Rhône Crussol, c’est également des vins avec trois AOC représentés : Cornas, Saint-Peray et Saint-Joseph. A consommer avec modération bien entendu 😉.

L’office de tourisme a récemment déménagé et s’est fait une beauté en devenant la maison des vins et du tourisme. Vous pourrez directement déguster les crus du territoire grâce à un distributeur de vin au verre ou repartir avec votre bouteille.

De plus, tous les mercredis soir, jusque fin août, profitez d’un afterwork pour découvrir les vins des producteurs locaux. Avec les explications et les conseils du vigneron ainsi que des mets associés pour apprécier pleinement ces crus.

Afterwork à la maison des vins

  • Accès : La maison des vins et du tourisme, 2 rue de la république, 07130 Saint-Peray
  • Horaires : tous les mercredis de 18h à 21h jusqu’au 31 août 2022
  • Tarifs : 10€ (dégustations de 4 vins et une assiette de produits du terroir)
  • Réservation : https://www.rhone-crussol-tourisme.com/fr/catalogue/detail/afterworks-a-la-maison-des-vins-6095407/ 
AOC Rhône Crussol
vins Rhône Crussol

Fin de cette belle escapade en Ardèche. La région Auvergne-Rhône-Alpes et tout particulièrement la Drôme et l’Ardèche regorge de pépites. La France est belle, notre région est magnifique et notre territoire fantastique. Partez à l’aventure, amusez-vous et profitez ! 

A bientôt pour de nouvelles découvertes en Drôme, Ardèche et un peu plus loin !

Informations pratiques :  

Pour explorer davantage le territoire Rhône Crussol, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme Rhône Crussol

 

Week-end en famille dans les Baronnies

Week-end en famille dans les Baronnies

A découvrir

  • La charmante petite ville de Nyons
  • Les panoramas sur la route qui mène à Montréal-les-sources depuis Sahune
  • Les ruines du vieux village de Sahune
  • Le village perché de Saint-May et ses vautours
  • Un camping familial à quelques kilomètres de Nyons

Mes coups de

 

  • Les paysages de marne, les gorges de l’Eygues, les villages perchés, les Baronnies ont tellement à offrir !

Distance de Montélimar

1h10

Distance de Valence

1h35

Durée du séjour

2 nuits

Autour de Nyons en longeant l’Eygues

Les baronnies, c’est le territoire le plus à l’est de la Drôme provençale. Le territoire est assez vaste, et nous n’aurions pas assez d’un week-end pour découvrir l’ensemble de la destination, aussi, je vous propose, cette fois, de longer la rivière l’Eygues depuis Nyons jusqu’à Saint-May en passant par Sahune. L’idée étant de visiter ce qu’il y a, à proximité immédiate, de notre camp de base (inutile de se rajouter des kilomètres).

Nous allons entrer au coeur du parc naturel régional des Baronnies provençales et admirer des paysages fascinants : vallons tapissés de marnes et de vergers, gorges de l’Eygues, villages perchés. Le pays de Nyons est réputé pour son taux d’ensoleillement élevé et l’absence de Mistral (ceux qui vivent en vallée du Rhône savent de quoi je parle !).

Alors prêts à admirer la beauté des baronnies provençales ?

Nyons, porte d’entrée des baronnies provençales

Nyons

Porte d’entrée du parc national des baronnies provençales, Nyons est une étape incontournable lors de votre week-end dans les baronnies. A votre arrivée, ou avant votre départ, prenez le temps de visiter le centre ancien de Nyons, vous ne serez pas déçus. Le patrimoine de Nyons est remarquable. Ne manquez pas le pont Roman, la tour Randonne et les petites ruelles du centre-ville, typiques de Provence. Et chaque dimanche matin, de mai à septembre, rendez-vous au marché provençal.

Les familles ne sont pas en reste. L’office de tourisme propose un parcours ludique pour les enfants de 4 à 12 ans. L’itinéraire de 2,4km vous mène à l’aventure dans le centre historique.

Le temps passé à Nyons était beaucoup trop court à mon goût, nous y reviendrons avec plaisir rapidement.

Nyons centre-ville
Nyons centre historique
Nyons, vue sur les toits
Nyons, tour Randonne
Nyons tour Randonne

Le vieux village de Sahune

Sahune, panorama depuis le vieux village

En longeant la rivière Eygues, en direction de Saint-May, vous traverserez le petit village de Sahune. La vie du village se trouve maintenant dans la vallée, au pied de la rivière. Et le vieux village, aujourd’hui abandonné, se trouve sur les hauteurs. C’est là que je vous emmène.

Le vieux Sahune a été progressivement abandonné dès la fin du XIXe siècle. Désormais, une association entretient, rénove et embellit ce vieux village.

Pour commencer la visite, je vous propose de suivre le sentier botanique, mis en place par le parc naturel des Baronnies provençales. Ce sentier permet de découvrir plus d’une quarantaine d’espèces de plantes différentes, et vous mène jusqu’à la table d’orientation d’où le panorama est magnifique. Au sommet du village, se trouve également un château, mais qui ne se visite pas (propriété privée). Il ne faudra, également, pas manquer, les ruines de l’église et le petit passage étroit sur la droite ainsi que le jeu de paume et son très beau dallage restauré.

Pour les familles, un parcours ludique Randoland est également disponible pour la visite de ce village.

Pour admirer les superbes panoramas des Baronnies provençales, rejoindre, par la départementale 205, le petit village de Montréal-les-Sources. Des paysages fantastiques de marnes noires surgissent devant vos yeux. Et maintenant que vous êtes à Montréal-les-Sources, profitez-en pour remplir vos gourdes dans une des nombreuses fontaines. En effet, Montréal-les-Sources ne compte pas moins d’une quinzaine de sources.

Sahune, table d'orientation
Sahune, ruines du village
Sahune, ruines de l'église
Vieux village de Sahune
Sahune, vieux village
Sahune, jeu de paume
Paysages des baronnies
Les baronnies provençales

Saint-May et les vautours

Saint-May

Toujours en longeant l’Eygues, nous voici, désormais au pied du petit village de Saint-May.

Il fait chaud, nous décidons de faire une pause baignade à la rivière. L’orage étant passé par là, quelques jours auparavant, le fond de la rivière était très argileux. Nous n’avons pas vraiment profité de l’eau mais plutôt du spectacle des vautours dans le ciel. En effet, les Baronnies abritent la plus importante colonie de vautours fauves des Alpes.

Après cette pause au bord de l’eau, direction le village perché de Saint-May. Le village est très bucolique, on poserait volontiers ses valises ici, pour quelques temps (à l’année, je suis moins sûre…). Des escaliers mènent au sommet du village où se dressait, auparavant, un donjon et désormais un cimetière. De là-haut, un sublime panorama s’ouvre sur la vallée de l’Eygues et les toits du village.

Nous aurions aimé voir les vautours de plus près mais les sorties de découverte, organisées par la maison des vautours de Rémuzat, ne se font que certains jours de la semaine. Ce n’est que partie remise !

Saint-May, église
Saint-May, le village
Gorges de l'Eygues à Saint-May
Vue depuis le sommet du village de Saint-May
Vautours de Saint-May
Panorama depuis Saint-May

Camping Yelloh Village Sahune

Camping Yelloh Village les Ramières Sahune

Pour ce séjour, nous voulions faire plaisir aux enfants, en choisissant un camping avec espace aquatique et animations. Le camping Yelloh Village les Ramières à Sahune correspondait exactement à ce que nous recherchions.

Les enfants étaient plus que ravis de découvrir le large choix d’activités proposées par le camping : animations enfants, aire de jeux avec château gonflable et petite parcours accrobranche, et soirées à thème sont venus complétés la piscine avec toboggans.

Le camping ouvre à partir de mi-avril jusque début septembre. Et les tarifs hors saison sont très abordables, à partir de 37€ la nuit pour une tente meublée 6 personnes. Il y a différents types d’hébergements, tentes, cottages, chalets, à vous de choisir le niveau de confort souhaité.

Si vous venez en famille dans la région, c’est l’endroit idéal pour satisfaire tout le monde !

Camping Yelloh Village les Ramières Sahune
Camping Yelloh Village les Ramières Sahune

Vous avez des recommandations à me faire sur les choses à voir et à visiter dans la région ?

Informations pratiques :  

Tous les sites sont en visite libre. Merci de respecter les lieux et la nature. Soyez vigilants et prudents, notamment dans le vieux village de Sahune.

Toutes les infos sur les Baronnies, à retrouver à l’office de tourisme des Baronnies

 

Les richesses du plateau du Barry

Les richesses du plateau du Barry

A découvrir

  • Le village de Saint-Restitut et la chapelle Saint-Sépulcre
  • La chapelle Sainte-Juste et son panorma à 360°
  • Le village troglodyte du Barry
  • Les anciennes carrières de Saint-Restitut

Mes coups de

 

  • Le plateau de Barry regorge de richesses, qu’il faut absolument découvrir !

Distance de Montélimar

35 min

Distance de Valence

1h

Durée de la balade

minimum 1h pour chaque lieu

Entre Drôme et Vaucluse

Cette fois, je vous emmène le plus au sud du département de la Drôme, à la limite avec le Vaucluse, sur une colline qui regorge de richesses. Direction le plateau du Barry !

Village remarquable, chapelles, panorama, carrières, habitations troglodytiques, châteaux, rien que ça sur 1200 hectares, repartis sur les communes de Saint-Restitut, Saint-Paul-Trois-Châteaux et Bollène.

Pour les plus sportifs et les plus courageux, il existe une randonnée de 14km, qui permet de découvrir tous les trésors du plateau. A retrouver ici. De mon côté, je vous propose de découvrir le plateau en 4 étapes :

  • Le village de Saint-Restitut et la chapelle Saint-Sépulcre
  • La chapelle Sainte-Juste et son panorama à 360°
  • Le village troglodyte du Barry
  • Les anciennes carrières de Saint-Restitut

Le village de Saint-Restitut

Saint Restitut

Porte d’entrée du plateau du Barry, le petit village de Saint-Restitut, mérite que l’on s’y attarde. Charmant village perché, les petites ruelles invitent à la flânerie. Il ne faudra pas manquer, lors de votre visite, l’église de style roman située au sommet du village (entrez-y, elle est sobre et assez singulière), la maison de la tour qui se trouve juste derrière l’église, les remparts et les calades. Ce que je préfère, dans ses petits villages, c’est me perdre dans le dédale de ruelles et tomber, au hasard, sur de belles portes ou jolies façades.

Pour prolonger la visite, il faudra sortir du village par la porte « Rose ». La rue, en face de celle-ci, vous conduit jusqu’à la chapelle du Saint-Sépulcre, au style particulier. En effet, elle est bâtie en forme hexagonale. De là, le panorama s’ouvre et laisse entrevoir, au loin, le village de La Garde-Adhémar. A quelques mètres de la chapelle, une œuvre d’art contemporaine « Les sentinelles », 14 blocs en hommage aux carriers, s’élève sur la pente.

Saint-Restitut, village de Drôme provençale
Saint-Restitut, village perché de Drôme provençale
Eglise de Saint-Restitut en Drôme provençale
Maison de la tour, Saint-Restitut
Porte dans le village de Saint-Restitut en Drôme provençale
Calade de Saint-Restitut en Drôme provençale
Chapelle du Saint-Sépulcre à Saint-Restitut
Chapelle du Saint-Sépulcre à Saint-Restitut
Les sentinelles, oeuvre d'art contemporaine à Saint-Restitut

La chapelle Sainte-Juste

Chapelle Sainte-Juste à Saint-Paul-Trois-Châteaux

Vous voyez où elle se situe ? C’est la petite chapelle au sommet du Rocher qui domine la ville de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Et cette chapelle se trouve sur la pointe nord du plateau du Barry.

Depuis Saint-Paul-Trois-Châteaux, cette petite randonnée est parfaite en famille. Ça monte certes, mais elle n’est pas très longue, seulement 2,5km aller/retour. Et le panorama au sommet est grandiose ! Le détail de la randonnée est disponible ici.

La balade est vraiment agréable, elle forme une boucle. Dans un sens, la balade se déroule en sous-bois, et dans l’autre, sur un sentier caillouteux. Il faudra, tout de même, faire attention où l’on pose les pieds. La récompense au sommet est splendide, une vue à 360° sur la plaine du Tricastin. Une table d’orientation permet de se repérer et d’avoir toutes les informations sur ce qui nous entoure.

Pour un pique-nique avec vue, c’est l’endroit idéal, une table et des bancs se trouvent à proximité immédiate. Et pourquoi pas, assister au coucher de soleil ! Il faudra, cependant, prévoir la frontale pour redescendre.

Accès chapelle Sainte-Juste à Saint-Paul-Trois-Châteaux
Chapelle Sainte-Juste à Saint-Paul-Trois-Châteaux
Panorama depuis la chapelle Sainte-Juste à Saint-Paul-Trois-Châteaux

Le village troglodyte du Barry

Village troglodyte du Barry à Bollène

Toujours sur le plateau du Barry, cette fois plus au sud, et dans un autre département, le Vaucluse. Pour les Drômois, le départ se fait depuis le parking des Caves Cathédrales. Le site est également accessible depuis le Vaucluse, à Bollène.

La balade commence par un point de vue sur la plaine du Tricastin et plus particulièrement sur la centrale nucléaire du même nom (ce n’est pas le genre de paysage de j’affectionne particulièrement mais les centrales font bien parties du paysage de la vallée du Rhône). Elle se poursuit en sous-bois, avec la possibilité de bifurquer jusqu’aux ruines du château de Barry, avant d’arriver à un autre point de vue (cette fois sans centrale nucléaire !). Enfin, les premières maisons troglodytes apparaissent.

Le village troglodyte fut habité du XVIIe au XIXe siècle. Les carriers exploitant la pierre depuis l’époque romaine vivaient ici. Ce site abritait une vie intense avant d’être abandonné au début des années 1900.

Malheureusement depuis 2009, un arrêté municipal interdit l’accès au public du fait de l’instabilité de la falaise mais des travaux sont également en cours et le site a bénéficié de la mission patrimoine de Stéphane Bern en 2019. Aussi, nous avons traversé très rapidement le village sans pouvoir l’explorer davantage. En arrivant sur le site, côté Vaucluse, les premières maisons ont été très bien restaurées, ainsi que la chapelle.

Malgré la fermeture du village troglodyte, cela reste une très belle balade avec de magnifiques panoramas.

A quand la fin de l’arrêté ? Affaire à suivre…

Panorama depuis le plateau de Barry
Village troglodyte du Barry à Bollène
Sentier d'accès au village troglodyte du Barry à Bollène
Maison troglodyte du Barry à Bollène
Intérieur d'une habitation troglodyte sur le plateau du Barry à Bollène

Les carrières de Saint-Restitut

Patrimoine industriel de la Drôme, les carrières de Saint Restitut

Fin de la visite du plateau du Barry avec un endroit tout à fait original (que j’ai déjà cité sur le blog), les anciennes carrières de Saint-Restitut. Ce plateau calcaire a été exploité pendant des années pour l’extraction de la pierre, jusqu’à ce que tout s’arrête au début de la Première Guerre Mondiale. La pierre a notamment servi à la construction de la préfecture de Grenoble, du Grand Théâtre de Montpellier ou de l’hôtel des Postes de Genève.

Si vous êtes amateurs d’insolite, c’est le lieu à ne pas manquer. Pour y accéder, garez-vous au parking des Caves Cathédrales et au niveau du point de vue, il faudra cette fois partir sur la droite par le sentier situé sous le parking. En suivant le sentier, vous arriverez aux portes des carrières. Entrez au cœur des galeries pour poursuivre votre balade. Atmosphère fascinante et à la fois inquiétante. Mais la vigilance est de mise, les risques d’éboulements ne sont pas nuls.

En traversant la carrière, vous tomberez sur les vestiges de la station du plan incliné qui permettait de descendre les blocs de pierre directement à la gare de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Pour rejoindre votre point de départ, suivre le sentier sur votre droite afin de rejoindre la départementale 128. N’oubliez pas votre téléphone avec le GPS pour éviter de vous perdre dans les nombreux sentiers.

Les carrières de Saint Restitut dans la Drôme
Lieu insolite en Drôme provençale, les carrières de Saint Restitut
Les carrières de Drôme provençale
Les carrières de Saint Restitut

Vous venez me dire en commentaires quel est votre endroit préféré parmi cette sélection ?

Informations pratiques :  

Tous les sites sont en visite libre. Merci de respecter les lieux et la nature. Soyez vigilants et prudents, notamment dans les carrières de Saint-Restitut et au village troglodyte du Barry.

 

11 villages incontournables du sud de la Drôme

11 villages incontournables du sud de la Drôme

A découvrir

  • Les plus connus, Mirmande et Le-Poët-Laval
  • Bourdeaux, transition entre Vercors et Provence
  • Autour de Montélimar, Marsanne, La Laupie, Sauzet et Saint-Gervais-sur-Roubion
  • Plus au sud, Chamaret et Clansayes
  • Et le village de Soyans, perché sur son rocher

Mes coups de

 

  • 11 villages du sud de la Drôme à découvrir. A vous de choisir votre préféré !

Distance de Montélimar

de 15 à 45 min

Distance de Valence

de 30 min à 1h

Durée de la balade

minimum 1h

Je vous emmène dans les petits villages du sud de la Drôme. Certains sont très connus, comme Mirmande et Le-Poët-Laval, d’autres moins mais ils méritent, tout autant, votre visite. Dans cette sélection de 11 villages, ce sont tous des villages perchés. Les vieilles pierres, le panorama, tout ce que j’aime !

Certains villages ne figurent pas dans cette sélection car ils ont déjà un ou plusieurs articles dédiés sur le blog, comme La Garde-Adhémar, Grignan ou le vieux village d’Allan. Du coup, ce n’est pas 11 villages mais plutôt 14 que je vous propose de découvrir.

Les villages perchés en Drôme

On dénombre environ 72 villages perchés dans la Drôme, principalement dans le sud du territoire. Et pas moins de 42 villages en Drôme provençale (et j’en oublie peut-être), le choix est large ! 

Mais avant ça, un peu d’histoire. Les villages perchés ont pour la plupart été construits au Moyen-Âge au sommet d’un relief pour se protéger des envahisseurs mais surtout pour regrouper les habitants autour du seigneur. Au début des années 1900, les villages sont désertés pour la plaine, plus facile d’accès. Aujourd’hui certains villages sont en ruines et d’autres ont été très bien restaurés. 

Découvrons ensemble 11 villages incontournables du sud de la Drôme. Et pour ne pas faire de jaloux, je les ai simplement classés par ordre alphabétique. A vous de faire votre choix maintenant !

Bourdeaux

Bourdeaux, village du sud de la Drôme

Situé à la croisée des grandes villes du sud de la Drôme : Montélimar, Crest, Die et Nyons ; au pied du Roubion et face à la montagne de Couspeau, le vieux village médiéval de Bourdeaux est juste splendide.

La visite du centre ancien nous mène jusqu’aux ruines du château d’où le panorama vaut bien toutes ces marches montées. Un village dans lequel on aime se perdre dans les dédales de petites ruelles et où l’on n’hésite pas à s’installer pour admirer le paysage (le banc sur la place de la courtine est le spot parfait !)

Une de mes plus belles découvertes de 2021. Une visite s’impose !

Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village du sud de la Drôme
Bourdeaux, village incontournable du sud de la Drôme

Chamaret

Chamaret, panorama sur Grignan

A quelques kilomètres de Grignan, ne manquez pas de faire une halte dans ce petit village dominé par son beffroi du XIIe siècle.

La tour est la principale attraction du village. Elle offre une vue panoramique sur le château de Grignan, le Mont Ventoux, la montagne de la Lance et les monts d’Ardèche. Celle-ci se visite d’avril à fin septembre. Promenez-vous également dans le village à la recherche des traces de l’époque médiévale au détour des ruelles ombragées.

Nous avons particulièrement apprécié notre visite à l’automne quand les feuilles se parent de leurs plus belles couleurs.

Visite à coupler avec le village et le château de Grignan.

Chamret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme
Chamaret, village du sud Drôme

Châteauneuf-de-Mazenc

Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme

Le hameau de Châteauneuf-de-Mazenc fait partie de la commune de La-Bégude-de-Mazenc, village situé sur la route entre Montélimar et Dieulefit, non loin du Poët-Laval.

Un village authentique, restauré mais qui garde tout son charme. Le beffroi toujours debout résiste au mistral, les ruelles pavées invitent à la flânerie et le panorama sur la plaine de la Valdaine appelle à la contemplation.

Pour compléter la visite, monter jusqu’à la chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel par les sous-bois, en longeant les ruines de l’ancien château fort.

Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme
Châteauneuf-de-Mazenc, village du sud Drôme

Clansayes

Clansayes, village du sud Drôme

Non loin de Saint-Paul-Trois-Châteaux, émerge, au-dessus des arbres, une tour surmontée d’une statue de la Vierge, bienvenue à Clansayes, « Colline aux sources ».

Perché sur les hauteurs, ce village a un passé marqué par un tremblement de terre qui dura de juin 1772 à février 1773. Seules resteront debout deux tours et l’église.

Aujourd’hui le village est très bien restauré et mérite votre venue. Il ne faudra pas manquer le donjon, l’église mais également les vestiges de la préhistoire (menhirs et dolmens autour de Clansayes) et de l’âge de bronze (salle aux trois niches dans le village) ainsi que les traces de l’ancienne route romaine.

Clansayes, village du sud Drôme
Clansayes, village du sud Drôme
Clansayes, village du sud Drôme
Clansayes, village du sud Drôme
Clansayes, village du sud Drôme
Clansayes, village du sud Drôme

La Laupie

La Laupie, village du sud Drôme

A proximité de Montélimar, le vieux village de la Laupie a une histoire singulière. En effet, le village avait été complétement détruit lors de la bataille de Montélimar en août 1944. Mais c’est sans compter sur quelques passionnés qui ont décidé de faire revivre ce village dans les années 60.

Les maisons ont été restaurées avec un grand souci d’authenticité, ce qui donne au village un aspect de musée en plein air, tout est très beau et propre.

Aujourd’hui, le village est une propriété privée et les touristes sont invités à découvrir ce lieu à pied.

La Laupie, village du sud Drôme
La Laupie, village du sud Drôme
La garde Adhémar : Notre-Dame du Val des nymphes
La Laupie, village du sud Drôme
La Laupie, village du sud Drôme
La Laupie, village du sud Drôme

Le Poët-Laval

Le Poët-Laval, village du sud Drôme

Cette sélection ne serait pas complète sans mentionner les villages classés parmi les plus beaux villages de France et le Poët-Laval en fait partie. On comprend vite pourquoi quand on le visite.

Basé en vallée du Jabron entre Montélimar et Dieulefit, le village du Poët-Laval apparaît imposant au milieu des collines boisées.

C’est au XIIe siècle que l’ordre des Hospitaliers de Jérusalem, décide d’y installer une commanderie et de construire un château et son donjon au sommet du village. Comme beaucoup de villages perchés de Drôme, les guerres de Religion marque le début d’un lent déclin et le village échappe de peu à l’abandon et au pillage complet au début du XXe siècle.

Aujourd’hui, l’esprit du lieu est conservé, les ruelles pavées en escalier vous mènent jusqu’au donjon qui se visite d’avril à septembre et le panorama y est remarquable.

Le Poët-Laval, village du sud Drôme
Le Poët-Laval, village du sud Drôme
Le Poët-Laval, village du sud Drôme
Le Poët-Laval, village du sud Drôme
balade drome. Recherche de dent de requin à Réauville
Le Poët-Laval, village du sud Drôme
Le Poët-Laval, village du sud Drôme
Le Poët-Laval, village du sud Drôme

Marsanne

Marsanne, village du sud Drôme

Marsanne est un petit village de l’agglomération montilienne où il fait bon vivre. Marsanne nous charme par sa situation à l’entrée d’une des plus anciennes forêts communales de France, par son patrimoine et par ses places ensoleillées où il est bon de déguster une cuisine locale.

Le centre ancien se découvre à pied en partant du château de Montluisant, en passant par le beffroi, pour enfin arriver à l’église Saint Félix et aux ruines du château. Poursuivez votre montée pour arriver à la table d’orientation qui offre un super panorama. Et enfin, ne manquez pas le sanctuaire de Fresneau et sa source miraculeuse.

Marsanne est sublime en toute saison !

Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme
Marsanne, village du sud Drôme

Mirmande

Mirmande, village du sud Drôme

C’est le deuxième village de cette sélection, classé parmi les plus beaux villages de France. Situé à 20km au nord de Montélimar, le bourg a été bâti au XIIe siècle par Les Adhémar de Monteil. Au XXe siècle, avec la fin de la sériculture, le village est peu à peu abandonné. Mais sera sauvé par les nombreux artistes qui s’y installent, notamment André Lhote, peintre cubiste et écrivain.

Un village charmant avec ses maisons aux façades en pierre et vieilles portes. Le labyrinthe de petites ruelles mène jusqu’au sommet du village où se situe l’église Sainte Foy. De là, le panorama offre une vue à 180° sur la vallée du Rhône.

Ne manquez pas les petites boutiques d’artisans d’art qui jalonnent la Grande rue.

Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme
Mirmande, village du sud Drôme

Saint-Gervais-sur-Roubion

Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme

A quelques kilomètres à l’est de Montélimar, sur les bords du Roubion, ce village moins connu réserve quelques belles surprises.

En arrivant de Montélimar, on ne se doute absolument pas que ce village est considéré comme un village perché et pourtant on y découvre remparts, portes et également un château.

Le tour du village est assez rapide, vous pourrez prolonger la visite en partant en balade sur les bords du Roubion.

Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme
Saint-Gervais-sur-Roubion, village du sud Drôme

Sauzet

Sauzet, village du sud de la Drôme

Tout proche de Saint-Gervais-sur-Roubion, Sauzet est posé sur la colline. Pas de doute, cette fois, nous sommes bien dans un village perché.

Les ruelles du village médiéval mènent jusqu’à la courtine où se situe les ruines du château et l’église Saint Lambert. Et comme pour chaque village, un superbe panorama vous attend au sommet.

Sur la même journée, vous aurez le temps de découvrir Marsanne, Saint-Gervais-sur-Roubion, Sauzet mais également le vieux Savasse, que je n’ai pas mentionné dans cet article mais qui vaut le coup d’œil.

Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme
Sauzet, village du sud de la Drôme

Soyans

Soyans, village du sud de la Drôme

Dernière étape de cette sélection à Soyans. Peu avant Saoû, le long du Roubion, perché sur son rocher, les ruines du château impressionnent. Et c’est encore plus remarquable d’en haut, le château est construit à flan de falaise (attention avec les plus jeunes enfants !).

Le vieux village n’est constitué que d’une seule rue. De là, un escalier mène jusqu’à l’église Saint-Marcel et aux ruines du château. Le panorama sur la forêt de Saoû et la montagne de Couspeau est à couper le souffle.

Une petite balade part des bords du Roubion jusqu’au sommet du village. En été, la balade est à faire plutôt le matin et à coupler avec une baignade dans le Roubion, le spot est vraiment magnifique !

Soyans, village du sud de la Drôme
Soyans, village du sud de la Drôme
Soyans, village du sud de la Drôme
Soyans, village du sud de la Drôme
Soyans, village du sud de la Drôme
Soyans, village du sud de la Drôme

Vous venez me dire en commentaires quel est votre village préféré parmi cette sélection ?

Informations pratiques :  

Tous les sites sont en visite libre. Merci de respecter les lieux et la nature. Soyez vigilants et prudents, notamment à Soyans.